Close
Faire évoluer son site web vers de l'International

Comment faire évoluer un site web vers l’International ?

Quelles techniques pour faire évoluer un site web vers l’International ?

 

À ce jour, la croissance est en dehors de l’Europe, les techniques de l’internet raccourcissent les distances et les traductions de textes vont vers une automatisation en direct, c’est à dire sans intermédiaire, à la volée en surfant sur les sites web multilangues.

Mais peut-on se passer réellement d’un traducteur ?

 

Traduire un site avec un traducteur, ou avec un logiciel ?

Google translate : traducteur en ligne à la voléeIl y a maintenant des modules qui permettent de traduire des documents en ligne de manière instantanée et avec de plus en plus de fidélité par rapport au sens de l’original, à condition de lui présenter des phrases correctes…
Car il suffit de tester des logiciels de traduction en ligne pour s’apercevoir qu’en fonction des tournures des phrases, le texte sera plus ou moins bien traduit : plus la phrase est complexe, plus la traduction risquera de s’écarter du sens de la phrase d’origine.

De plus, comme il y a des structures voisines entre les langues d’origine latine, les traductions seront plutôt fidèles entre le français et l’espagnol, plutôt qu’entre le français et l’anglais. Dans ce dernier cas, il faut parfois changer la tournure de la phrase en anglais afin de préserver le sens, et pour l’instant, c’est un cerveau humain, et surtout l’expérience d’un anglophone qui pourra percevoir les nuances du sens de la phrase en question.

 

Impact sur le lecteur internaute :

Clients internationauxComment va réagir un internaute à une traduction approximative ?
A priori, l’image du site, et donc de l’entreprise représentée, ne sera pas très positive. Cependant, tous les textes de sites web ne sont pas parfait dans leur langue d’origine. Et les pires exemples se trouvent dans les forums, avec des fautes de syntaxe, d’orthographe, voire de sens. Et même en français, il faut parfois réaliser un travail de déchiffrement pour comprendre certaines phrases.

Il semble que l’impact sur les internautes est variable en fonction de qui lit quoi :

Un amoureux de la littérature sera révulsé de devoir déchiffrer des constructions de phrases mal échafaudées. En revanche, un internaute qui cherche une information technique prendra directement le fond, sans s’attarder sur la forme.

Comme il est plus simple de traduire deux ou trois pages web plutôt que l’ensemble d’un site éditorial de centaines de pages, il vaut mieux utiliser les logiciels de traduction « instantanée » pour de gros volumes de textes, à condition que ceux-ci soient écrit avec des tournures de phrases simples et courtes. Un petit volume de textes sera plus facilement traduit, en respectant des délais, et avec une plus grande précision dans la fidélité du sens des phrases traduites. Sur un site commercial, voire éditorial, c’est surtout une question de rendement, et d’efficacité.

 

Impact sur le référencement :

Référencement naturel d'un site multilangueDans l’idéal, un site en anglais, ou en chinois, ou encore en allemand, sera mieux référencé dans un moteur de recherche correspondant à sa langue : un même site pourra ainsi être décliné avec le même nom de domaine, mais avec l’extension de la zone correspondante : .UK (anglais, et plutôt britannique), .CN (chinois, .DE (allemand)…

Dès qu’à l’entrée d’un site web il y a une redirection vers plusieurs versions du même site, il y a une légère influence négative sur le référencement, ne serait-ce qu’à cause du temps de chargement de la version : cette redirection peut se faire à partir du fichier HTACCESS dans le répertoire du site web (le plus rapide, car c’est le premier fichier à être lu), via une fonction en PHP, ou encore en Javascript.

L’inconvénient des logiciels de traduction en ligne, de type « Google translate » est qu’il ne traduisent que le contenu de la page, sans traduire l’URL. Cependant, sachant que Google prend en compte essentiellement le contenu des pages pour le référencement d’un site web, on peut se poser la question de la rentabilité d’un logiciel de traduction à la volée et en ligne, avec de plus, une couverture mondiale des serveurs Google : jusqu’à quel budget est-on prêt à investir pour s’adresser correctement à un prospect ou un client étranger ?

 

Conclusion :

Les logiciels de traduction en ligne sont un moindre mal, pour aller vite sur des sujets simples ou techniques, avec des mots relativement universels.

 

Quelques exemples :

> SCYVIUS.EU : Module pour le CMS Joomla d’un traducteur en ligne.

> BLUE-STONE.FR : Idem sous WordPress.

> PUBLICITE-OBJET.COM : Module similaire

> DOMAINEDEDUBAC.COM : Module multilangue sous WordPress avec URL en fonction de la langue.

> BUGLESSHOSTING.COM : Module intégré au CMS Prestashop avec URL en fonction de la langue.

 

 

>> COMMANDEZ UNE PRESTATION DE RÉFÉRENCEMENT NATUREL…

Commandez une prestation de référencement naturel...

 

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS
OU UNE DEMANDE SUR MESURE :

CONTACTEZ-NOUS
CONTACTEZ-NOUS…