Close
Limite de l'espace disque des messageries

Pourquoi payer pour ce que l’on n’utilise pas ?

La mutualisation : un moyen d’augmenter le rapport qualité / prix.

 

 

Ma boîte de messagerie électronique est trop petite ? Alors je pousse les murs !

Comptes de messagerie électronique

C’est de la mécanique ! Explication :

Vous possédez, à titre de profession libérale ou au sein de votre entreprise, un certain nombre de comptes de messageries. 3, 10, 40, voire plus, peu importe.
Or ces boîtes emails ont une limite physique. Ne serait-ce que la capacité du disque dur…
Si elles ont chacune une capacité définie à 50 Mo, avec 10 comptes par exemple, cela totalisera 500 Mo.

Et si on avait la possibilité d’utiliser plus que 50 Mo, disons 400 Mo par exemple ?

Serveur de messageries électroniques sur FreeBSD (UNIX)Techniquement, les comptes de messageries sont chacun un sous-ensemble du nom de domaine. D’où le « at » (@) qui signifie « chez » en anglais : « machin », chez « bidule.com » OU « machin » « at » « bidule.com » SOIT « machin@bidule.com », C’EST À DIRE, le compte de messagerie de « machin » sous le nom de domaine de « bidule.com ». En imageant, on pourrait dire « la chambre n° tant » à l’hôtel « bidule.com ».
Dans la réalité, un message destiné à « machin@bidule.com », arrive sur le serveur où se trouve le répertoire associé au nom de domaine « bidule.com » et va chercher le répertoire « machin », pour y déposer un courrier électronique (un fichier). Ce dernier sera lu par son destinataire, en direct sur le serveur via un webmail, ou par téléchargement vers son terminal (PC, tablette, smartphone) via son client de messagerie (Outlook, Thunderbird, ou un autre…). Il sera ensuite détruit sur le serveur, au moment du téléchargement, ou quelques jours après, selon le paramétrage, afin justement de ne pas encombrer ce répertoire.

Or au moment de la création du nom de domaine, l’espace disque qui lui est alloué va être, en principe, adapté en fonction de l’espace total occupé par toutes les boîtes emails :
Si dans notre cas, les 10 comptes de 50 Mo (10 x 50 = 500 Mo) se retrouvent dans un espace disque du domaine défini à 300 Mo par exemple, ceci va poser problème si l’ensemble des boîtes totalisent 300 Mo : les prochains messages arrivant sur le serveur seront refoulés avec un message d’erreur envoyé à l’expéditeur du style « size exceeded » … Mauvaise presse.
L’espace du domaine sera donc de 500 Mo OU espace du domaine = somme de l’espace de chaque compte de messagerie.

Espace disque variableMaintenant, si notre limite de 50 Mo par messagerie sautait ? Un utilisateur recevant 100 Mo de messages dans sa boîte mail ne risquerait pas de voir les 50 Mo en trop refoulés. Ils seront tout simplement stockés sur le serveur de messagerie en attendant d’être lus. En exagérant la situation, lors d’un besoin ponctuel, un compte de messagerie pourrait utiliser 90% de l’espace du nom de domaine, si bien sûr les autres n’en utilisent que 10%.

Très très intéressant si l’un ou plusieurs utilisateurs sont en déplacement ou en vacances, et que le compte de sa messagerie n’est pas interrogé par son client de messagerie (Outlook ou autre…). Son compte n’aura pas déclenché d’incident et de message d’erreur à destination de ses interlocuteurs, et au retour de son congé, son compte de messagerie, reviendra à une taille « normale » suite au téléchargement de ses messages depuis le serveur vers son Outlook, Thunderbird, ou autre client de messagerie.

Les comptes de messageries ne sont donc pas cloisonnés, mais mutualisés.

Au passage, et afin de limiter l’encombrement d’un compte de messagerie, il est intéressant de créer des filtres directement sur le serveur via l’interface graphique du webmail. Il pourrait se nommer « spam » et envoyer automatiquement les messages marqués comme spams, dans le répertoire des indésirables, ou dans la corbeille (mais dans ce dernier cas, au risque de perdre des faux positifs).
Encore mieux, si votre client de messagerie sur votre terminal (PC, tablette ou smartphone) peut gérer les filtres POP (le protocole d’interrogation du serveur de messageries), il suffira de créer le même filtre en lui commandant la même opération. Et voilà.

 


 

>> VOIR LES OFFRES DE MESSAGERIES D’ENTREPRISES…

Voir les offres de messageries d'entreprise

 

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS
OU UNE DEMANDE SUR MESURE :

CONTACTEZ-NOUS
CONTACTEZ-NOUS…