Close
Moteur de recherche Qwant

Une solution alternative à Google

Vous recherchez une solution alternative à Google ?

QWANT est un moteur de recherche alternatif à Google.

Qu’a donc QWANT de si particulier par rapport à Google ? Il est français. C’est une SAS (Société par Actions Simplifiée) de droit français, dont les serveurs, plusieurs milliers, sont hébergés en France, et qui ne pratique pas l’espionnage de ses utilisateurs.

 

Le côté Franco-français…

Mise à part que le domaine qwant.fr redirige sur le domaine qwant.com (dépendant de l’ICANN américain), et que le domaine qwant.eu est détenu par une entreprise allemande, Cronon AG Professional IT-Services (Cf : Whois sur Eurid.eu), QWANT est bien une entreprise de droit français, contrairement à DuckDuckGo (américain), Yahoo (américain), Bing (américain), Google (américain, et plus de 90% de parts de marché en France), et Baidu (Chinois, 5ème site mondial… non bien sûr, nous n’allons pas lire du mandarin.).

 

Le respect de la vie privée.

Qwant, le moteur de recherche françaisL’un des objectifs principaux de Qwant est le respect de la vie privée de ses utilisateurs, ce que le site réalise en ne traçant pas ses utilisateurs.
Du fait de ce traçage chez Google, ce dernier conviendrait à ceux qui savent ce qu’ils cherchent, alors que Qwant ferait découvrir de nouvelles choses à l’internaute.

N’avez-vous jamais remarqué que vos résultats de recherche du matin se retrouvent sous forme de propositions commerciales le soir dans la colonne de droite de la page Google, voire dans les emplacements publicitaires de sites web à fort trafic ? C’est une des manifestation du traçage des internautes.
Autre exemple : « Personne ne chercherait un site de cul devant tout le monde. Pourtant c’est le cas… » Éric Léandri, cofondateur et directeur général de Qwant.
Le traçage c’est le fichage des comportements des internautes. À partir de ces comportements, sont établis des profils. Des profils d’acheteurs bien sûr. Mais c’est également la porte ouverte au profilage en vue d’obtenir des secrets industriels, et à plus haut niveau, politico-industriels.
Cf : nos articles sur la sécurité informatique :
>> https://www.scyvius.net/optez-pour-un-hebergement-franco-francais/
>> https://www.scyvius.net/coup-de-gueule-pour-snowden/
>> https://www.scyvius.net/assange-snowden-suite/

 

Fonctionnement de Qwant :

À ses début, Qwant s’appuyait sur le moteur de recherche Bing pour pouvoir fournir des résultats pertinents. Aujourd’hui, il utilise essentiellement ses propres résultats issus de ses propres robots d’exploration.

 

Échapper au monopole Google.

Rappel sur les chiffres de parts de marché de Google en 2015 : Aux États-Unis, 60 % environ, au Brésil, 65 %, au Japon, 50 %, en Russie, c’est 45 %, en Corée du Sud 8 %, en France… 93 % !

Comment purger les cerveaux qui assimilent encore moteur et Google ?

« Quand Google, qui pèse 93 % de la recherche, fait un pas, il écrase tout le monde. C’est comme si Auchan décidait de fermer toutes les boutiques qui sont en face de chez lui pour ne conserver que les siennes. Avec 30 %, il écrasera encore, mais pas tout le monde. Aujourd’hui, l’enjeu est de créer de la concurrence et du B2C qui soient les plus proches de nos valeurs européennes. »
Éric Léandri, cofondateur et directeur général de Qwant.

 

Références :

>> https://fr.wikipedia.org/wiki/Qwant
>> http://www.nextinpact.com/news/97572-dans-coulisses-qwant-interview-deric-leandri.htm
>> http://www.presse-citron.net/qwant-le-bilan-du-moteur-de-recherche-made-in-france/
>> http://korben.info/qwant-mon-retour-apres-1-mois-de-test.html

 

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS
OU UNE DEMANDE SUR MESURE :

CONTACTEZ-NOUS
CONTACTEZ-NOUS…