Poids des pages web

Comment optimiser une page web ?

Optimiser une page web, c’est un meilleur référencement :

 

Le temps d’affichage d’une page web est un facteur important.

Le temps d’affichage influence directement et indirectement le référencement naturel d’une page web.

 

Quelques exemples chiffrés :

Performances de l'affichage d'une page web.Filmsvideos.fr (très optimisé)

Total des requêtes HTTP :    5
Taille totale (pages + éléments la composant) :    80,6 Ko
Notation 99/100 avec l’outil Google.

Scyvius.com (très optimisé)

Total des requêtes HTTP :    6
Taille totale (pages + éléments la composant) :    106,3 Ko
Notation 98/100 avec l’outil Google.

Scyvius.eu (très optimisé)

Total des requêtes HTTP :    114
Taille totale (pages + éléments la composant) :    127,3 Ko
Notation 97/100 avec l’outil Google.

NB : éléments composant les pages = code HTML, fichiers CSS, fichiers Javascript et images.

Les pages web ont donc tout intérêt à être les plus légères possibles.

Page web optimisée pour un affichage rapide.

 

Quelle serait le volume global d’un site web optimisé ?

Utilisation réelle de l'espace disque d'un hébergement pour site webÀ partir d’une page moyennement optimisée (prenons le cas de la page de Scyvius.eu : 73,74 Ko), on pourrait extrapoler et estimer la taille d’un site composé d’une centaine de pages, par exemple, ce qui reste relativement long à lire si l’on commence de la première page jusqu’à la dernière :

Pour 100 pages (à lire…) : 737,40 Ko soit 0,72 Mo

Ce qui en taux d’occupation réel d’un répertoire de 1 Go (1024 Mo) :
0,72 / 1024 = 0,07% d’utilisation,
soit en arrondissant, moins de 1% d’utilisation réelle.

En d’autres termes, si vous achetez 1 Go d’espace disque pour un site web bien optimisé (à affichage rapide), en réalité, vous n’utilisez que 0,07% de votre achat… Moins de 1% !

Imaginez acheter 100 Euros de carburant, pour faire une course où vous n’en utiliserez que 1 Euro. Et que faites-vous des 99 Euros restants ? N’y a-t-il pas un sentiment de gaspillage ?

 

Dans le monde réel :

Espace sur un serveur occupé par un logiciel CMS.Cet exemple est celui d’un site dont la priorité est la vitesse d’affichage. Dans la réalité, les CMS communément utilisés (logiciels de gestion de contenu web), tels que WordPress, Joomla, Prestashop, Drupal, et tant d’autres, occupent en standard entre 20 et 50 Mo, lorsque que l’on inclut quelles images illustratives et des modules additionnels (plugins).

Mais voilà, pourquoi acheter des Go pour seulement y placer quelques Mo ? Il y a un facteur 1000 entre ces deux unités de mesure… Utilise-t-on une massue pour écraser un moustique ?

Cette dérive vers les sites vitrines poids lourds ne date pas d’hier, et dans un article déjà lointain, il y a quelques solutions pour un affichage rapide des pages web générées par des CMS

 

Performance ou fiabilité ?…

Archivage de données informatiques sur serveur dédié.Maintenant, s’il s’agit de stocker du Giga octet, c’est une autre affaire : on appelle cela de l’archivage. Et en matière d’archivage, il faut surtout du volume et de la fiabilité.

Mais il peut s’agir de stocker des fichiers vidéo (donc à priori de gros fichiers) et disponibles rapidement, donc sur un serveur volumineux et performant.

Cependant, même dans le cas de fichiers vidéo en ligne, et même en FullHD (1920 x 1080 pixels), le taux de compression est relativement élevé : comptez environ 100 Mo pour 3 minutes de vidéo en FullHD, avec des variations en fonction des plate-formes qui encodent le fichier (Youtube, Dailymotion, Vimeo, etc…). Pour un même fichier vidéo, la qualité n’est pas équivalente.

Pour 2 Go de fichiers vidéo, en FullHD, on a l’équivalent d’environ une heure de vidéo. D’où le streaming (anglais : « En continu »), qui permet une lecture en direct, et non pas une lecture après la fin du téléchargement du fichier vidéo en mémoire vive du poste client.

Dans le cas de la vidéo en ligne, il faut donc du volume en disque dur (assuré généralement par des serveurs dédiés au stockage de ces fichiers), et de la performance (assurée par un serveur en « frontal » qui gère les requêtes des téléspectateurs de ces vidéos en streaming.

On est déjà là dans une structure multi-serveurs pour ce type de fonctions.

 

 

Conclusion :

Avant d’acheter un service web, pensez à l’usage final de ce service : site vitrine, e-commerce, archivage, vidéo en ligne… Car de cet usage, vous pourrez définir le meilleur outil qui sera réellement adapté à votre activité sur le web.

Mais bien sûr, étant donné l’aspect technique, ainsi que les fausses idées qui traînent dans ce milieu, rien ne vaut les conseils d’un technicien pour adapter l’outil informatique à la demande réelle.

 

 

>> COMMANDEZ UNE PRESTATION DE RÉFÉRENCEMENT NATUREL…

Commandez une prestation de référencement naturel...

 

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS
OU UNE DEMANDE SUR MESURE :

CONTACTEZ-NOUS
CONTACTEZ-NOUS…

 

 

 

Outils de mesures :

http://analyze.websiteoptimization.com

http://www.convertworld.com/fr/mesures-informatiques/Octet+(Byte).html

http://mon-ip.awardspace.com/convertisseur.php

http://developers.google.com/speed/pagespeed/insights/