Close
Le logiciel Wordpress

Quel logiciel choisir pour créer un site web ?

Pour créer un site web, WordPress semble un très bon choix.

 

Pourquoi le logiciel WordPress pour faire un site Internet ? 

  • > Premièrement parce qu’il est gratuit… C’est le grand pouvoir des licences Opensource des logiciels libres.
  • > Deuxièmement, sa part de marché dans les CMS (Content Managmenet System) au niveau mondial : plus de 60% en 2014 !
  • > Et troisièmement, parce qu’il s’adresse aussi bien au néophytes qu’aux développeurs de sites internet.

 

1/ La gratuité du logiciel :

Logiciel Open Source : code ouvertNe nous attardons pas sur la notion d’Open Source qui est très bien expliquée sur Wikipedia
Globalement, le principe est de mettre à disposition le code du logiciel (code ouvert : open source) pour le monde entier, disons plutôt une communauté de développeurs, qui va faire évoluer le logiciel dans le temps. En principe, plus la communauté est grande et plus les avancées sont supposées être grandes également. Mais plus on a de monde, et plus il faut discipliner… Logique.

 

2/ Leader dans sa part de marché mondial :

Avec plus de 60% de part de marché parmi plus d’un millier de CMS WordPress c’est bâti une position de presque monopole au sein des logiciels de gestion de sites web, les CMS. Et cette constatation, n’est pas due au hasard : il est accessible très facilement aussi bien aux non-programmeurs, qu’aux développeurs de sites internet.

Source :http://w3techs.com

Cette part de marché écrasante lui confère une certaine pérennité, avec l’assurance de ne pas changer de CMS par obligation, suite à l’arrêt de son développement.

 

3/ Un CMS qui s’adresse à tout le monde :

Logiciel CMS WordPressC’est un CMS très intelligemment conçu avec de façon native à peine plus d’une dizaine de table dans sa base de données alors que joomla en possède plus de 60, et prestashop plus de 160 !

Son interface est simple, voir spartiate pour certains (les habitués de Joomla…), et permet actuellement (à partir du noyau 4.0) de gérer des galeries d’images de manière très intuitive, sans installer aucun module complémentaire (à part peut être un module pour redimentionner les images avant des les enregistrer sur le serveur).

Il s’installe en moins de cinq minutes sur un serveur, et sa prise en main pour réaliser quelques pages, donc un site vitrine, se fait en une ou deux heures… Le temps de comprendre qu’il s’utilise comme un traitement de texte en ligne.

De plus, depuis la version 4, la facilité de créer des galeries d’image est calquée sur le même concept : nativement, il suffit de cliquer sur les images de la bibliothèque pour en faire une galerie d’images à un endroit précis sur la page web.

Quant aux développeurs de sites web, ils pourront accéder au code source de façon rapide et sur un nombre raisonnable de fichiers PHP qui concourent à l’élaboration du site web.

 

Quelques inconvénients :

Trop de modules tue les modules…

Poids des pages webDans notre article de comparaison entre Joomla et WordPress, nous observions que l’avantage de Joomla est d’avoir beaucoup de modules en natif : chez WordPress, il y a bien sûr le choix, mais il faut aller le chercher. Ce qui risque d’alourdir l’affichage des pages si on ne pense pas aux modules pour optimiser cette affichage (des modules de cache notamment).

Trop de modules actifs dans Worpress, va ralentir l’affichage des pages, alors que sous Joomla, il est déjà optimisé.

 

Des mises à jour fréquentes.

A cause de cette communauté mondiale de développeurs sur WordPress très importante, les mises à jour sont très fréquentes, et donc pas toujours mise à jour au moment de leur disponibilité sur le web. Comme se sont souvent des mises à jour comblant des failles de sécurité, il est utile de placer des alertes pour activer ces mises à jour le plus tôt possible.

 

Des failles de sécurité informatique.

Sécuriser le logiciel WordPressSon succès mondial le transforme en une cible de choix pour les robots pirates qui viennent par défaut rechercher les fichiers ou dossiers connus dans l’architecture de WordPress pour venir écrire dessus des lignes, la plupart du temps cryptées, transformant ces sites web en véritables relais de flux de requêtes (quelques centaines par secondes), ce qui ralenti énormément les serveurs, voir empêche l’affichage des pages purement et simplement.
Il faut donc impérativement une politique de sécurité informatique adaptée avec des modules à jour, et surtout dédiés à la sécurité vis à vis des intrusions informatiques.

 

Conclusion :

Il y avait clairement, il y a encore quelques années, un choix des CMS en fonction du type de site internet que l’on souhaitait réaliser : Site vitrine, blog, commerce en ligne… Maintenant, avec la multitudes de plugins (modules complémentaires), et de thèmes graphiques « clé en main » très poussés au niveau développement et fonctionnalités, WordPress se retrouve être un CMS très complet. Bien sûr, à condition de prendre le temps de chercher parmi la myriade de ces modules et thèmes graphiques.

 

 

>> VOIR LES PACKS DE SITE WEB GÉRÉS PAR WORDPRESS…

Voir les Packs de site web gérés par le logiciel WordPress

 

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS
OU UNE DEMANDE SUR MESURE :

CONTACTEZ-NOUS
CONTACTEZ-NOUS…